Le Cabaret Vert selon….

CabaretVert_Visuel_carre

 

…. Julien Sauvage, fondateur, patrimoine vivant du festival :

L’Ardenne et Charleville-Mézières

« Charleville-Mézières est une ville où il n’y a pas de fac, où tout le monde finit par vivre ailleurs à un moment ou à un autre de sa vie. C’est pourtant loin d’être un département catastrophique l’Ardenne ! Il fallait vraiment revaloriser cette zone et créer un projet d’envergure. »

Bénévolat

« On a commencé avec 500 euros sur un compte, tout le monde était bénévole, il y avait une vraie puissance, et une très belle âme. On se fichait de l’expérience des bénévoles mais cela nous a aidé à apporter un vrai rôle social à ce festival, on propose des formations diplômantes désormais. 1600 bénévoles sont présents pendant le temps du festival, l’année dernière les inscriptions se sont faites en seulement 6 heures ! Ils sont super bien traités, on leur donne de la vraie bonne bouffe, on les accueille au sein d’un dortoir.  »

Environnement

« Ce festival est celui qui a aujourd’hui la partie environnementale la plus développée en France. On a notre propre stand de tri, des partenariats avec SNCF, les bus locaux, on propose des navettes depuis Lille, Paris, Bruxelles… On travaille principalement avec des producteurs locaux indépendants, il y a très peu de produits agro-alimentaires sur le site. Le festival est en plein cœur de la ville, sur 32 hectares de verdure, au bord de la Meuse. On propose même cette année un parcours autour de Rimbaud, qui fut le premier punk de l’histoire il faut le dire !  »

 

… et selon Christian Allex, programmateur du festival :

Direction artistique

« Je suis arrivé en 2011, pour la programmation et la direction artistique. Il était important que je reste dans la lignée historique, mais cette année j’ai fait un peu moins de compromis sur des artistes consensuels. On le voit avec Tyler the Creator, Shamir ou encore Wand. Les têtes d’affiches sont des artistes avec un univers très propre à eux comme Thiéfaine, Christine & the Queens et Etienne Daho. Seuls eux savent faire leur musique ! Il a fallu trouver un juste équilibre. »

Le temps de cerises

« On a imaginé une sorte de scène clandestine, au coin des arbres avec une capacité de 1000 personnes maximum, avec le concept que ce soit comme une radio qui reçoit des collectifs, on aura cette année Murkage, Raspect Crew et le label Crap Boogie. »

 

Le Cabaret Vert se déroulera du 20 au 23 août à Charleville-Mézières. Toutes les infos sur le site du festival.

Étiquettes : ,

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *